L’allaitement fatigue et abîme les seins : cliché ou réalité ?

Bonjour,

Nous espérons que vous allez bien en ce début d’automne. ☺

L’allaitement « fatiguant » et « abîmant », alors c’est vrai ?

Avant d’aller plus loin sur cette question au combien sensible, nous profitons de cette newsletter les Actus Tétée pour faire le point sur l’agenda de nos évènements en Haute-Loire autour de l’allaitement.

Et notamment sur le Goûter Tétée du 11 septembre dernier à la Clef à Brioude…

🤱🤰👨‍👧‍👦 Nous avons eu le plaisir d’accueillir 3 mamans allaitantes, 3 bébés âgés de 2 à 3 mois et une femme enceinte.

Les sujets de discussion abordés : freins restrictifs, manque de lait, reprise du travail, accouchement, sommeil, démarrage de l’allaitement et réseau.

🤱🤰👨‍👧‍👦 Pour rappel, on vous donnez rendez-vous au café lecture La Clef à Brioude et au P’tit Café au Puy-en-Velay pour des temps de partage autour de l’allaitement de 15h à 17h les samedis :

Vous trouvez une aide concrète.
Vous passez un moment sympa.
Vous êtes (plus) serein.e. 😉

En plus de la causerie sur l’allaitement de nos bouts de choux en toute sérénité, vous trouvez de la documentation gratuite, du matériel en démonstration et plein d’informations intéressantes.

Si vous ne l’avez pas vu sur Facebook, sachez que viennent se greffer à ce calendrier 2 Pauses Tétée exceptionnelles en octobre au Puy :

  • les mardis 5 et 19 octobre ;
  • de 10h à 11h30 ;
  • toujours au P’tit Café.

Youpi ! 🥳

Les Pauses Tétée d'A Lait'coute en octobre 2021 au Puy 43
Deux rendez-vous le matin en semaine pour papoter et trouver un soutien !

⏳ Attention, les places sont limitées et presque toutes les dates comptent déjà des inscrit.e.s.

⚠ Vous n’avez pas besoin du passe sanitaire pour nous rejoindre.

Pour tout savoir sur les rencontres d’A Lait’coute et réservez votre place gratuite, ça se passe juste là 👇

PUISQUE VOUS ÊTES ICI
Faites Grandir le Soutien pour Allaiter dans le 43 en adhérant ou réadhérant à A Lait’coute…

Donnez-nous un coup de pouce financier !
Vous nous permettez de posséder une part d’autofinancement pour continuer nos actions (merci) + vous aidez à votre tour des parents comme vous (bravo) = vous apportez votre pierre (précieuse) à l’édifice.

5 € > le prix d’une tablette de chocolat de qualité bio
😀

Bon maintenant, revenons au thème de cet email… L’allaitement fatigue et abîme les seins : cliché ou réalité ? 🧐

1 – Allaiter fatigue. Faux !

S’il y a une croyance tenace sur l’allaitement maternel, c’est bien celle qu’on est fatiguée parce qu’on donne le sein à bébé.

Alors oui, il y a des réveils nocturnes et des tétées la nuit, bien sûr ! C’est même recommandé les premiers mois pour mettre en place un allaitement optimum.

Mais, selon une étude parue en 2010 dans la revue Pediatrics, vous fonctionnez au ralenti COMME les mères semi-allaitantes et non allaitantes.

Explications.

Des chercheurs de l’Université de Virginie-Occidentale aux Etats-Unis (la West Virginia University) ont réalisé une étude sur :

  • 84 nouvelles mères dont ;
    • des femmes qui allaitaient exclusivement ;
    • des femmes qui pratiquaient un allaitement mixte :
    • des femmes qui donnaient exclusivement des préparations pour nourrisson ;
  • entre la deuxième et douzième semaine après la naissance.

Le résultat ?

Toutes dormaient en moyenne 7,2 heures par nuit et toutes se sentaient fatiguées de façon équivalente. 😲

À cause…

Des nuits fragmentées ou d’un sommeil haché.

2 – Allaiter abîme les seins. Faux !

Autre mythe bien ancré, l’allaitement « abîme », au sens déforme, la poitrine.

Vos seins sont différents entre après et avant ? Oui, on le voit toutes, voire on le déplore toutes. Et pourtant, ce n’est PAS à cause des tétées !

C’est ce qu’une étude parue également aux États-Unis en 2008 dans Aesthetic Surgery Journal a montré.

Explications.

Des chercheurs en chirurgie esthétique ont défini cinq facteurs de risque pour avoir les seins qui tombent :

  • un âge plus avancé ;
  • un indice de masse corporelle plus haut ;
  • un nombre plus important de grossesses ;
  • une taille supérieure de soutien-gorge avant la grossesse ;
  • un passé de fumeuse.

Vous avez remarqué ?

L’allaitement n’y apparait pas. 😍

En effet, il n’était pas un facteur de risque, même s’il avait duré longtemps.

Alors, l’allaitement fatigue et abîme les seins : cliché ou réalité ? Vous êtes maintenant fixé.e.

Ces travaux ont peut-être été corroborés depuis, car des études sortent régulièrement, venant confirmer ce que nous savons déjà ou jeter un nouvel éclairage sur l’allaitement ou le lait de femme.

Si ça résonne en vous et que avez envie de réagir, répondez à ce message, on vous lit même avec des emails en retard.

Beau dimanche tétée ensoleillé ! 😏

L’équipe d’A Lait’coute

➡ Envie d’autres lectures du genre ? Les articles Emails Les Actus Tétée sont la version en ligne de la newsletter d’A Lait’coute. Vous pouvez vous y abonner gratuitement et la recevoir directement dans votre boîte mail. Vous gagnez du temps, vous ne manquez rien et vous rejoignez la Communauté Allaitement de Haute-Loire. 😉

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close